Les scandales se multiplient autour d'Elon Musk, patron de X et Tesla

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
États-Unis : faut-il craindre le pouvoir d’Elon Musk ?
États-Unis : faut-il craindre le pouvoir d’Elon Musk ? États-Unis : faut-il craindre le pouvoir d’Elon Musk ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - F. Genauzeau, A. Sangouard
France Télévisions
France 2
De récentes accusations de harcèlement sexuel s'ajoutent à celles d'antisémitisme, de complotisme et de dérives autoritaires.

Pas un jour, ou presque, sans que son nom soit à la une de l'actualité américaine. Mercredi 12 juin, le Wall Street Journal a révélé que le milliardaire était accusé de harcèlement sexuel par certaines de ses anciennes collaboratrices.

Ce dossier succède aux accusations d'antisémitisme, de complotisme et de dérives autoritaires. Elon Musk, au cours de multiples polémiques, s'implique de plus en plus dans la politique américaine. Il ne fait pas mystère de son soutien à Donald Trump, par conviction, mais aussi par intérêt. 

Un futur rôle de conseiller à la Maison Blanche ?

"Sa société, SpaceX, a des contrats gouvernementaux. Ses véhicules électriques sont aussi très régulés par les autorités, en termes de fiscalité notamment. Alors, il a beaucoup à gagner ou à perdre en fonction de celui qui occupera la Maison-Blanche", analyse Robbie Whelan, journaliste au Wall Street Journal.

Donald Trump réfléchit à lui donner un rôle de conseiller. En attendant, Elon Musk engrange les succès comme patron : sa société SpaceX a enregistré une réussite technologique majeure il y a quelques jours, et l'un des modèles de sa marque Tesla était en 2023 la voiture la plus vendue dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.