Etats-Unis : dix jours après sa nomination, le directeur de la communication de Donald Trump, Anthony Scaramucci, quitte ses fonctions

Anthony Scaramucci a défrayé la chronique la semaine dernière à cause d'une interview dans laquelle il insultait copieusement plusieurs collaborateurs du président Trump.

Anthony Scaramucci à la Maison Blanche lors d\'une conférence de presse, le 21 juillet 2017.
Anthony Scaramucci à la Maison Blanche lors d'une conférence de presse, le 21 juillet 2017. (JIM WATSON / AFP)

Le directeur de la communication de Donald Trump, Anthony Scaramucci, a quitté ses fonctions lundi 31 juillet, après seulement dix jours à son poste. "Anthony Scaramucci va quitter son rôle de directeur de la communication de la Maison Blanche", a déclaré la porte-parole de l'exécutif Sarah Sanders dans un communiqué.

"M. Scaramucci a senti qu'il était mieux de laisser au secrétaire général John Kelly une page vierge et la capacité de monter sa propre équipe", a-t-elle ajouté, sans préciser s'il conservera un rôle au sein de l'administration.

Poussé à la démission ?

Anthony Scaramucci a été forcé de partir à la demande de John Kelly, le tout nouveau secrétaire général de la Maison Blanche, affirme le New York Times. Il a défrayé la chronique la semaine dernière à cause d'une interview dans laquelle il insultait copieusement plusieurs collaborateurs du président Trump. 

Il a ainsi qualifié de "putain de schizophrène paranoïaque" l'ancien secrétaire général de la Maison Blanche, Reince Priebus, qui a démissionné dans la foulée. Il s'en est également pris dans un langage qu'il avoue volontiers "fleuri" à Steve Bannon, conseiller stratégique du président.