États-Unis : démissions en série dans l'administration Trump

Il y a un record dont Donald Trump ne se vante pas. Selon Business Insider, 19 collaborateurs ont quitté l'administration Trump en un an, et non des moindres.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

En un an, l'administration Trump a perdu rien de moins que 19 collaborateurs, d'après Business Insider. Sally Yates, ministre de la Justice par intérim, a été virée, tout comme James Comey, patron du FBI. Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale et soupçonné de collusion avec les Russes, a démissionné, ainsi que Tom Price, ministre de la Santé.

Deux directeurs de la com' en sept mois

Steve Bannon, conseiller spécial de la Maison-Blanche et premier artisan de la victoire de Trump, et Michael Dubke, directeur de la communication, ont démissionné. Seulement dix jours après sa nomination, Anthony Scaramucci a quitté son poste, suivi six mois plus tard par celle qui l'a remplacé, Hope Hicks. Enfin le 6 mars, Gary Cohn, conseiller économique de la Maison-Blanche, a démissionné à cause de la décision de Trump de taxer les importations d'acier et d'aluminium.

Le président américain Donald Trump, le 24 janvier 2017 dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), avec des membres de son équipe.
Le président américain Donald Trump, le 24 janvier 2017 dans le bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), avec des membres de son équipe. (SHAWN THEW / CNP / AFP)