Cet article date de plus de trois ans.

États-Unis : avec les affaires Cohen et Manafort, "l'étau se resserre" autour de Donald Trump

Le spécialiste de l'histoire américaine Corentin Sellin revient mercredi sur le double coup dur judiciaire essuyé par le président des États-Unis.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le président des États-Unis Donald Trump, le 21 août 2018 à Charleston, en Virginie-Occidentale. (MANDEL NGAN / AFP)

La justice américaine progresse dans l'entourage de Donald Trump. Son ancien avocat Michael Cohen a plaidé coupable dans une affaire de fraude fiscale. Paul Manafort, ancien directeur de campagne de Donald Trump, a été condamné pour deux chefs de fraude bancaire, cinq accusations de fraude fiscale et une accusation de non divulgation de comptes bancaires à l'étranger. Corentin Sellin, professeur agrégé d'histoire spécialiste des États-Unis, estime mercredi 22 août sur franceinfo qu'avec ces deux affaires, "l'étau se resserre" autour de Donald Trump.

franceinfo : Que faut-il comprendre de ces affaires ?

Corentin Sellin : L'étau se resserre parce que Michael Cohen, qui a plaidé coupable, ne coopère pas encore avec le procureur Mueller. Mais son avocat a fait hier le tour des plateaux télévisés et a répété qu'il était évidemment prêt à signer un accord de coopération, en échange d'une réduction de peine. Par ailleurs, Paul Manafort vient d'être condamné par un jury populaire sur des chefs d'accusation assez graves et donc on voit bien que le procureur Mueller et ses équipes font un boulot sérieux. Jusqu'à présent, l'argument central de Donald Trump, c'est que l'enquête du procureur Mueller, c'était du vide, c'était une pure cabale politique. Par conséquent, à partir de maintenant, Donald Trump ne peut plus parler d'une simple chasse aux sorcières. La condamnation de Manafort offre un long répit au procureur Mueller qui va continuer à travailler sur l'objet central de son enquête qui est la collusion éventuelle de la campagne Trump avec la Russie.

Quel a été le rôle de Manafort dans cette campagne ? Peut-il être en possession de dossiers potentiellement très nuisibles pour Donald Trump ?

Il faut rappeler qu'il a été recruté en avril 2016, après la victoire de Donald Trump aux primaires républicaines parce qu'il était un ancien consultant très réputé. Il avait travaillé pour Gerald Ford et Ronald Reagan. Il a été embauché par Donald Trump pour professionnaliser sa campagne et pour lui permettre de passer la convention républicaine sans encombres à l'été 2016. Il a dirigé pendant quatre mois et demi sa campagne. Pendant ce laps de temps, Manafort a par exemple a assisté à la fameuse réunion du 9 juin 2016, entre le fils Trump et des émissaires russes venus avec des documents compromettants - ou du moins le pensait-on car ce n'était apparemment pas le cas - sur Hillary Clinton. Manafort a été la tour de contrôle de la campagne Trump et à ce titre, il pourrait avoir des billes bien compromettantes sur Donald Trump.

Un deuxième procès attend Paul Manafort, le 17 septembre prochain à Washington. Est-ce que ce n'est pas la journée de tous les dangers pour Donald Trump ?

Oui et c'est aussi ce qui va se passer d'ici là. Paul Manafort voit maintenant la perspective de très longues années en prison se dessiner. Jusqu'à présent, il avait toujours refusé de coopérer avec le procureur Mueller. Aujourd'hui il peut se dire, je ne vais peut-être pas attendre le deuxième procès, je vais changer et je vais essayer de coopérer. Avant ce procès, il va se jouer une partie de poker entre le procureur Mueller qui va essayer de faire coopérer Manafort et de l'autre côté, Trump qui est tenté de grâcier Paul Manafort, il en a le pouvoir, et ainsi de s'en débarrasser.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.