Donald Trump critiqué pour avoir posé avec un bébé orphelin de la tuerie d'El Paso

L'enfant de 2 mois a perdu ses parents lors de la fusillade. Selon CNN, l'enfant a été amené à l'hôpital de la ville pour poser avec le couple présidentiel lors de leur visite.

Capture d\'écran du compte Twitter de Melania Trump, le 9 août 2019.
Capture d'écran du compte Twitter de Melania Trump, le 9 août 2019. (MELANIA TRUMP)

Un cliché qui fait grincer des dents. Lors de la visite à l'hôpital d'El Paso (Texas), jeudi 8 août, Donald Trump et Melania Trump ont posé tout souriants avec un bébé et le personnel de l'hôpital. Ce bébé de 2 mois est le plus jeune rescapé de la fusillade d'El Paso, qui a fait 22 morts, le 3 août. Ses parents ont été tués par balles en protégeant leur enfant de leur corps, rappelle Le HuffPost.

Selon le Washington Post et CNN (en anglais), aucun des blessés de la fusillade soigné à l'hôpital ne souhaitait rencontrer le président américain pendant sa visite. Seules deux personnes ont "accepté" de prendre la pose et de revenir à l'établissement, dont ce bébé. Le petit garçon a été ramené exprès à l'hôpital, a expliqué un responsable de l'hôpital à CNN.

Ce qui apparaît fortement comme une mise en scène a immédiatement été critiquée, vendredi, par de nombreux internautes. "Vous êtes en train de me dire que c’est le bébé dont la mère et le père ont été tués par un suprémaciste blanc nourri par les discours de Trump, tués parce qu’ils étaient hispaniques ? Et que Donald Trump trouve ça décent de poser avec lui les pouces en l’air ? Imbécile", a notamment dénoncé une commentatrice politique pour CNN.

Le choix est d'autant plus critiqué que Donald Trump est accusé par l'opposition démocrate d'alimenter le racisme à l'origine de cette tuerie. L'ancien magnat de l'immobilier avait démarré sa campagne présidentielle de 2016 en traitant les Mexicains de "violeurs", et évoque régulièrement une "invasion" des Etats-Unis par les migrants venus d'Amérique centrale.