VIDEO. Fusillades aux États-Unis : Donald Trump dans le viseur des démocrates

Aux États-Unis, deux fusillades ont éclaté à quelques heures d'intervalle samedi 3 août. Dans le pays, ces tragédies suscitent de nombreuses réactions politiques.

FRANCE 2

Donald Trump a dénoncé un acte de lâcheté sur Twitter. Après les deux fusillades qui ont éclaté aux États-Unis à quelques heures d'intervalle, le président a rapidement réagi. Très vite, les candidats à la primaire démocrate l'ont accusé de favoriser les actes de racisme dans le pays. "L'un d'eux, Beto O'Rourke, originaire de la ville d'El Paso où il y a 83% d'Hispaniques, a rappelé que Donald Trump en 2015 avait accusé les Mexicains de faire venir aux États-Unis (...) tous leurs criminels", rapporte la journaliste Maryse Burgot depuis Washington.

Des tueries de masse même sous Obama

De son côté, Joe Biden, le favori de la primaire, a fait profil bas. Il sait que les tueries de masse avaient déjà lieu lors du mandat de Barack Obama. "Il sait qu'elles étaient déjà perpétrées par des suprémacistes blancs", conclut Maryse Burgot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis), le 30 juillet 2019. 
Donald Trump à la Maison Blanche à Washington (Etats-Unis), le 30 juillet 2019.  (SAUL LOEB / AFP)