Donald Trump : portrait d'un président provocateur

Depuis son élection en 2016, Donald Trump enchaîne les frasques, les polémiques et les tweets d'insultes. Portrait d'un président provocateur.

France 2

Depuis l'élection de Donald Trump en 2016, les États-Unis doivent composer avec ses frasques. De la CIA au FBI en passant par l'Armée, les plus grandes institutions américaines ont été insultées ou moquées par le président. Avec comme constance, son manque de modestie : "Nobody knows better than me", littéralement "personne ne sait mieux que moi".  Une présidence rythmée par les tweets et les surnoms donnés à ses adversaires : "Joe Biden l'endormi", "Bernie Sanders le fou", "Hillary Clinton, la corrompue". 

Complicité avec Poutine et Kim Jong Un

Un mandat qui se décline à l'international par des retraits et départs spectaculaires : de la Syrie, de l'accord sur le climat, de l'OMS. Donald Trump nourrit une étonnante complicité avec Vladimir Poutine ou Kim Jong Un, en Corée du Nord : "Nous sommes tombés amoureux, il m'écrit de magnifiques lettres". Le président américain ne cesse de minimiser la pandémie et de désespérer les scientifiques : "On pourrait peut-être injecter dans le corps un désinfectant ?", avait-il demandé au sujet du coronavirus. "L'histoire dira dans quelques jours si Donald Trump n'aura été qu'une parenthèse tumultueuse ou si, quelque soit le résultat, il aura laissé des marques indélébiles dans le futur de la politique américaine", rapporte le journaliste Loic de La Mornais pour France Télévisions depuis Washington. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump à son arrivée à l\'aéroport General Mitchell de Milwaukee (Wisconsin, Etats-Unis), le 24 octobre 2020.
Le président américain Donald Trump à son arrivée à l'aéroport General Mitchell de Milwaukee (Wisconsin, Etats-Unis), le 24 octobre 2020. (MANDEL NGAN / AFP)