Colis piégés aux États-Unis : quel est le profil du suspect ?

Le suspect numéro un dans l'affaire des colis piégés aux États-Unis, un fan de Donald Trump bien connu des services de police, a été inculpé de cinq chefs d'accusation.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Vingt-quatre heures à peine après son arrestation sur un parking de Floride (États-Unis), le profil de Cesar Sayoc s'éclaircit peu à peu. Cet Américain de 56 ans était connu des services de police pour des faits de droit commun remontant à une quinzaine d'années. Dernièrement, l'homme travaillait dans une pizzeria. Cesar Sayoc y était livreur. Sur le plan purement professionnel, sa patronne n'a jamais eu à s'en plaindre. Un employé modèle capable des pires paroles. "Une fois, il m'a dit 'Je vous aime bien en tant que chef, mais au fond, je vous déteste parce que vous êtes lesbienne. Si je pouvais faire ce que je voulais, vous et votre communauté seraient éradiquées'", témoigne Debra Gureghian, la gérante de l'établissement.

Il risque 48 ans de prison

Familier des rassemblements antimédias, Cesar Sayoc est un fervent supporter de Donald Trump. Sur la vitre arrière de son van, les enquêteurs ont découvert des photos du président américain, mais aussi, entre autres, le visage d'Hillary Clinton au cœur d'une cible. Selon son ancien avocat, Cesar Sayoc est un homme fragile psychologiquement. Depuis le début de la semaine, partout aux États-Unis, une dizaine de personnalités anti-Trump a reçu des colis piégés. Poursuivi pour cinq chefs d'accusation, mais pas pour acte terroriste, Cesar Sayoc risque 48 ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cesar Sayoc, sur une photo prise après son arrestation, le 26 octobre 2018 en Floride.
Cesar Sayoc, sur une photo prise après son arrestation, le 26 octobre 2018 en Floride. (BROWARD COUNTY SHERIIF'S OFFICE / AFP)