Accord sur le nucléaire iranien : "Nous réduisons nos engagements", annonce Téhéran

Mercredi 8 mai, l'Iran a suspendu une partie de ses engrangements sur l'accord nucléaire. Une réponse un an jour par jour après le retrait américain.  

FRANCE 3

Un porte-avion américain en Méditerranée et son escouade de cinq navires qui se rapprochent de l'Iran. Officiellement, ce sont des exercices, mais ils ressemblent à s'y méprendre à une mise en garde, un an tout juste après le retrait des États-Unis du traité sur le nucléaire iranien. À Téhéran, mercredi 8 mai, le chef de l'État annonce en réponse revenir sur une partie de cet accord. "L'accord précise que si certaines parties violent l'accord, les articles 26 et 36 nous autorisent à réduire aussi nos engagements. Aujourd'hui, nous réduisons nos engagements", martèle Hassan Rohani, président de l'Iran.

Ultimatum lancé par l'Iran

L'Iran va cesser de limiter ses stocks en eau lourde et en uranium enrichi et menace de nouvelles entorses au traité, selon lequel il a renoncé en 2015, à se doter de la bombe atomique. Un ultimatum lancé aux cinq autres signataires pour qu'ils reviennent à la table des négociations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président iranien Hassan Rohani, lors de la réunion de son cabinet, le 8 mai 2019 à Téhéran (Iran).
Le président iranien Hassan Rohani, lors de la réunion de son cabinet, le 8 mai 2019 à Téhéran (Iran). (PRESIDENCE IRANIENNE / AFP)