Les États-Unis s’embrasent depuis la mort de George Floyd

La mort très controversée de George Floyd lors d’un contrôle de police a suscité de vives contestations dans tout le pays. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre, samedi 30 mai.

FRANCEINFO

C’est un mouvement qui est en train de prendre forme partout aux États-Unis. Des manifestations se multiplient pour demander justice pour George Floyd, cet homme décédé lors d’un contrôle de police. A Atlanta, une voiture de police a été brûlé, les locaux de la chaîne d’information CNN attaqués. "Ce n’est pas une manifestation, ce n’est pas dans l’esprit de Martin Luther King, c’est le chaos", s’indigne Keisha Lance Bottoms, maire de la ville.

Des interventions policières musclées à New York

Plusieurs scènes de pillage ont eu lieu en Californie à Los Angeles. Cinq policiers ont été blessés, des centaines de manifestants arrêtés. Du côté de New York, des vidéos montrent que la police n’a pas respecté les ordres du maire Bill de Blasio. Ce dernier avait demandé de ne pas répondre aux provocations par la violence. "Je comprends tout à fait la difficulté et la complexité de la situation pour nos forces de l’ordre mais ça ne justifie en rien le fait de jeter un manifestant pacifique au sol", a-t-il déclaré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants à Minneapolis, le 29 mai 2020.
Des manifestants à Minneapolis, le 29 mai 2020. (CHANDAN KHANNA / AFP)