LVMH : Bernard Arnault s'offre le joaillier américain Tiffany

LVMH rachète le joaillier américain Tiffany pour 14,7 milliards d'euros, la plus grosse acquisition jamais faite dans le domaine du luxe pour un groupe français. Comment le groupe de Bernard Arnault parvient-il à s'imposer outre-Atlantique ?

FRANCE 2

C'est une alliance en or et diamant. Bernard Arnault et LVMH s'offrent le bijoutier américain Tiffany pour 14,7 milliards d'euros. La plus grosse acquisition de l'histoire du géant du luxe français. Tiffany est une marque connue dans le monde entier. Une vitrine sur la 5e avenue, 182 ans d'histoire, un symbole d'élégance... Ses bijoux sont entrés dans la légende avec Diamants sur canapé et Audrey Hepburn. Au matin du lundi 25 novembre, sur les Champs-Élysées, des Français ne cachent pas leur fierté.

Le luxe français se porte très bien dans le monde

Aux États-Unis, LVMH représente 33 000 emplois. Bernard Arnault a un accès direct à au président Donald Trump. Le luxe français se porte très bien dans le monde. "Il y a plus en plus de riches dans le monde et les riches achètent du luxe. On trouve aussi deux autres facteurs : la classe moyenne montante qui veut s'offrir des signes d'appartenance et puis la jeune génération qui révèle aujourd'hui une vraie attirance pour le luxe", analyse Stéphane Truchi, président de l'Ifop et spécialiste du marché du luxe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Arnault, patron de LVMH, à Paris, le 29 janvier 2019. 
Bernard Arnault, patron de LVMH, à Paris, le 29 janvier 2019.  (ERIC PIERMONT / AFP)