L'industrie automobile américaine attend la relance économique

Comme la France ou encore l'Allemagne, le secteur automobile américain est durement touché par la crise du coronavirus. Mais, pour l'instant, les constructeurs doivent se débrouiller tout seul.

franceinfo

La crise économique liée au coronavirus n'épargne aucun pays. "Pour l'instant, l'industrie automobile américaine n'a pas reçu d'aides gouvernementales. Avec les sous-traitants, cette industrie emploie 10 millions de personnes au États-Unis. Mais elle a été laissée à part des 3 000 milliards qui ont été injectés dans l'économie américaine. En fait, les industriels américains comptent sur eux-mêmes, ils n'ont pas demandé d'argent", indique Agnès Vahramian, correspondante de France Télévisions à Washington.

D'autres urgences

Après la crise de 2008, le secteur de l'automobile américain avait reçu 80 milliards de dollars d'argent public pour se restructurer. "Cette fois, l'automobile n'a pas été jugée prioritaire. Avec 36 millions de chômeurs, il y a tellement d'autres urgences... Les usines ont recommencé leur production. Les industriels espèrent que la consommation va reprendre très vite", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump et le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, lors d\'une conférence de presse sur le nouveau coronavirus, le 27 avril 2020 à Washington D.C. (Etats-Unis)
Le président américain Donald Trump et le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, lors d'une conférence de presse sur le nouveau coronavirus, le 27 avril 2020 à Washington D.C. (Etats-Unis) (MANDEL NGAN / AFP)