Pas de grandes avancées attendues au sommet Biden/Poutine

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Pas de grandes avancées attendues au sommet Biden/Poutine
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Lacroix - franceinfo
France Télévisions

Au sommet de l'Otan, le président américain Joe Biden a adressé un message de fermeté au président russe Vladimir Poutine qu'il rencontrera à Genève (Suisse) mercredi 16 juin.

Pour la Russie, l'organisation même de ce sommet avec le président américain Joe Biden, mercredi 16 juin à Genève (Suisse), est une première victoire symbolique. Les deux pays ont dit qu'il ne fallait pas espérer de grandes avancées. Ils ont mis la barre très bas, mais plus les attentes sont modestes, plus le succès est facile. Tous savent très bien que les positions de la Russie et des États-Unis sont irréconciliables sur l'opposant Alexeï Navalny, l'Ukraine ou encore les hackers russes.

Quelques accords ?

Il peut bien y avoir des points d'accord toutefois, note le correspondant de France Télévisions à Moscou (Russie), Luc Lacroix, comme sur le gazoduc Nord Stream 2 ou un potentiel échange de prisonniers entre les deux pays. Joe Biden et Vladimir Poutine vont parler aussi de la Libye, de la Russie ou du nucléaire iranien. Tout peut arriver lors de ces grands sommets, mais mardi soir, personne ne croit à un grand revirement des relations russo-américaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Joe Biden

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.