Cet article date de plus d'un an.

États-Unis : Joe Biden et son administration féminine et féministe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Etats-Unis : Joe Biden et son administration féminine et féministe
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, M. Marini - franceinfo
France Télévisions

Joe Biden a mis des femmes aux postes importants de son administration, à la vice-présidence, aux finances et à l’environnement. 

Kamala Harris a prêté serment mercredi 20 janvier. C’est la première femme vice-présidente des États-Unis et la première femme noire à accéder à un tel poste. Le 46e président, Joe Biden, avait promis que son administration refléterait l’image du pays. Cinq femmes composent son cabinet présidentiel, un tiers de son gouvernement, comme Avril Haines, directrice du Renseignement national, Jennifer Granholm, secrétaire à l’Énergie ou Linda Thomas-Greenfield, ambassadrice des États-Unis aux Nations unies. La communication du président sera gérée par une équipe 100% féminine.

Une transgenre secrétaire adjointe

La diversité de l’équipe présidentielle est également très importante, des femmes afro-américaines, des femmes d’origine hispanique comme Gina Raimondo au Commerce, ou américano-indienne comme Deb Haaland au Département de la Sécurité intérieure. Une transgenre est secrétaire adjointe à la Santé. Des nominations historiques à des postes-clefs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.