Morgan Freeman accusé de "harcèlement sexuel et de comportements inappropriés"

Selon une enquête de CNN, huit femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement sexuel ou de comportements inappropriés de la part de l'acteur américain.

Morgan Freeman à Mountain View en Californie, le 3 décembre 2017.
Morgan Freeman à Mountain View en Californie, le 3 décembre 2017. (STEVE JENNINGS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les faits auraient eu lieu en privé et en public. Selon une enquête de CNN (en anglais), huit femmes affirment avoir été victimes de harcèlement sexuel ou de "comportements inappropriés" de la part de l'acteur américain Morgan Freeman. Huit autres femmes affirment avoir été témoins des faits.

Une femme raconte à la chaîne américaine que le comédien l'aurait soumise à des attouchements non désirés, à des commentaires sur sa silhouette et sur ses vêtements lors du tournage de Braquage à l'ancienne, à l'été 2015. "Freeman a posé sa main sur le bas de mon dos, ou me massait le bas du dos", affirme-t-elle.

Un jour, l'acteur, âgé de 80 ans, aurait même tenté de soulever sa jupe et lui aurait demandé si elle portait des sous-vêtements. Finalement, Alan Arkin, l'un des partenaires à l'écran de Morgan Freeman, "lui a dit d'arrêter, il a paniqué et ne savait pas quoi dire".

Des faits en dehors des plateaux aussi

Selon CNN, une membre de l'équipe de production du film Insaisissables a aussi déclaré que l'acteur l'aurait harcelée sexuellement avec une assistante, en faisant des commentaires sur leurs corps.

Nous savions que lorsqu'il venait, nous ne devions pas porter de hauts qui laisseraient voir nos seins, rien de moulant.Une femme à propos de Morgan Freemancitée par CNN

Et les faits ne se limiteraient pas au cinéma. Selon CNN, trois journalistes auraient subi des remarques inappropriées lors de reportage ou d'événements cinématographiques, où l'acteur était présent.

La star présente ses excuses

Contacté par CNN, e-mail à l'appui détaillant la liste des accusations, le porte-parole de Morgan Freeman n'a d'abord pas donné suite aux sollicitations de la chaîne. Son associé Lori McCreary au sein de la société de production Freeman Entertainment n'a pas non plus répondu aux demandes de la télévision américaine.

Mais l'acteur a fini par réagir après la publication de l'enquête de CNN. "Quiconque me connaît ou a travaillé avec moi sait que je ne suis pas une personne qui offenserait ou mettrait quelqu'un mal à l'aise volontairement", a-t-il écrit dans un communiqué. Et de conclure :

Je présente mes excuses à toute personne s'étant sentie mal à l'aise ou non respectée. Cela n'a jamais été mon intention.Morgan Freemandans un communiqué