Etats-Unis : un tireur tue 19 écoliers au Texas, l'Amérique sous le choc

Le tireur, âgé de 18 ans, a ouvert le feu dans une école primaire de la ville d'Uvalde. Il a été tué par la police. Deux adultes sont également morts dans l'attaque.



Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une petite fille pleure à Uvalde (Texas), aux Etats-Unis, après qu'un adolescent a tué 19 enfants dans une école primaire de la ville, le 24 mai 2022.  (ALLISON DINNER / AFP)

Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu, mardi 24 mai, dans une école primaire au Texas, tuant 19 jeunes élèves et deux adultes, un drame qui a replongé l'Amérique dans un cauchemar chronique, Joe Biden exhortant à un sursaut pour réguler les armes à feu. "Quand, pour l'amour de Dieu, allons-nous affronter le lobby des armes ?" a lancé le président américain dans une allocution solennelle à la Maison Blanche, se disant "écœuré et fatigué" face à la litanie des fusillades en milieu scolaire.

Les mobiles de cette attaque, l'une des pires dans une école depuis des années, sont pour l'instant inconnus. La fusillade s'est produite à l'école primaire Robb, à Uvalde, une ville située entre San Antonio et la frontière mexicaine. D'après les informations du New York Times, 90% des élèves de l'école attaquée sont d'origine latino-américaine et 87% sont "économiquement désavantagés".

Le tireur abattu par la police 

Le tireur a tué ses victimes "d'une façon atroce et insensée" dans la ville d'Uvalde, a déclaré le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott. De nationalité américaine, il aurait d'abord visé sa grand-mère, dont l'état de santé restait à préciser, avant de se rendre à l'école en voiture pour y perpétrer son massacre.

Identifié comme Salvador Ramos, il a été abattu par la police, ont précisé des responsables du département texan de la sécurité publique, ajoutant que deux adultes sont également morts dans l'attaque, dont un enseignant. 

Des drames quotidiens aux Etats-Unis

Cette attaque a replongé les Etats-Unis dans les affres des fusillades en milieu scolaire, qui se répètent fréquemment avec des images choquantes d'élèves traumatisés, obligés de se confiner dans leur classe avant d'être évacués par les forces de l'ordre et de parents paniqués cherchant désespérément à avoir des nouvelles de leurs enfants. L'Amérique avait été particulièrement marquée par le drame dans un lycée de Parkland, en Floride, qui a fait 17 morts, dont une majorité d'adolescents, en 2018.

Les fusillades dans les lieux publics sont quasiment quotidiennes aux Etats-Unis et la criminalité par armes à feu est en augmentation dans les grandes villes comme New York, Chicago, Miami ou San Francisco, notamment depuis la pandémie de 2020. Mi-mai, l'Amérique a été endeuillée par une fusillade raciste qui a causé la mort de 10 Afro-Américains dans un supermarché de Buffalo, dans l'Etat de New York.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fusillades aux Etats-Unis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.