Flint, une ville polluée au plomb, attend Hillary Clinton et Bernie Sanders

La ville de 100.000 habitants s’apprête à accueillir les deux candidats démocrates dans une ambiance très plombée. Flint, ville pauvre du Michigan, a vu les cas du saturnisme exploser. L’eau du robinet est contaminée.

Distribution d\'eau minérale à Flint 
Distribution d'eau minérale à Flint  (GEOFF ROBINS / AFP)
L'eau de Flint est tellement corrosive qu'elle a rongé des conduites en  plomb du réseau de distribution, exposant les citoyens au saturnisme, et corrodé les pièces des voitures de l'usine locale du constructeur General  Motors. La population a été intoxiquée (vomissements, chutes de cheveux, éruptions cutanées) par une eau contaminée au plomb. Dans leurs veines coule du sang empoisonné au plomb et dans leur cœur gronde la colère: les habitants de la  ville américaine de Flint se disent sacrifiés et désormais dépendants pour des années d'une aide d'urgence, qui tourne enfin à plein régime.

où le révérend Jesse Jackson a évoqué le 17 janvier 2016 la crise de l’eau. Le président américain Barack Obama, qui a rencontré le 20 janvier 2016 la maire de Flint, Karen Weawer, avait déclaré quatre jours auparavant l’état d’urgence sanitaire. But: libérer de l\'aide fédérale afin d’aider les habitants, notamment leur distribuer de l’eau potable. Malgré la pression des autorités fédérales et des tests montrant un niveau près de deux fois plus élevé de contamination au plomb chez des enfants, les responsables locaux ont attendu des mois pour réagir. L’activiste américaine Erin Brockovich et le réalisateur Michael Moore se sont emparés de cette affaire.
où le révérend Jesse Jackson a évoqué le 17 janvier 2016 la crise de l’eau. Le président américain Barack Obama, qui a rencontré le 20 janvier 2016 la maire de Flint, Karen Weawer, avait déclaré quatre jours auparavant l’état d’urgence sanitaire. But: libérer de l'aide fédérale afin d’aider les habitants, notamment leur distribuer de l’eau potable. Malgré la pression des autorités fédérales et des tests montrant un niveau près de deux fois plus élevé de contamination au plomb chez des enfants, les responsables locaux ont attendu des mois pour réagir. L’activiste américaine Erin Brockovich et le réalisateur Michael Moore se sont emparés de cette affaire. (Bill Pugliano / Getty Images / AFP)


Remplacer l'intégralité des quelque 15.000 conduites contaminées au plomb qui ont pollué l'eau potable de Flint (885 kilomètres de  tuyauterie vieillissante) reviendrait à plus d’un milliard de dollars. Bien plus cher que les économies voulues par le gouverneur qui a obligé la municipalité à dans une rivière locale polluée et non celle traitée de Détroit, jugée onéreuse. Il est désormais établi qu'environ 100 dollars par jour auraient permis  d'ajouter des produits anticorrosion préservant le réseau de distribution. Cela  n'a pas été fait, par souci d'économie dérisoire.
 
Ce dimanche, les deux candidats démocrates à la présidentielle, Hillary Clinton et Bernie Sanders, seront à Flint pour débattre entre eux. Objectif : capter l’électorat noir en surfant sur le mécontentement de la population. Le scandale de l’eau contaminée ne cesse de prendre de l'ampleur et pourrait coûter son  poste au gouverneur républicain du Michigan, Rick Snyder.


 
Les responsables de cette ville pauvre du Michigan, dans le nord des  Etats-Unis, sont accusés d'avoir ignoré pendant des mois les plaintes de leurs  administrés, qui dénonçaient l'eau corrosive au goût douteux et à l'apparence  trouble qui sortait de leurs robinets.
 
Le ministère américain de la Justice a lancé une enquête, tout comme le procureur général du Michigan qui conduit une  enquête indépendante. Les enquêteurs devront également déterminer si l'eau contaminée a été responsable de la mort de  certains habitants, ce qui pourrait déboucher sur des inculpations pour  homicide involontaire.