Etats-Unis : une policière reconnue coupable d'homicide involontaire sur un jeune conducteur noir

Daunte Wright, 20 ans, a été tué lors d'un contrôle routier en avril dans la banlieue de Minneapolis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La famille de Daunte Wright, jeune conducteur afro-américain tué lors d'un contrôle policier, réagit après le verdict du procès de l'ex-policière Kim Potter, à Minneapolis (Etats-Unis), le 23 décembre 2021. (KEREM YUCEL / AFP)

Une policière américaine qui a tué un jeune conducteur afro-américain lors d'un contrôle routier en avril dans la banlieue de Minneapolis a été reconnue coupable, jeudi 23 décembre, d'homicide involontaire. Kim Potter, 49 ans, a toujours affirmé avoir cru dégainer son pistolet électrique Taser lorsqu'elle a en réalité sorti son arme de service et tiré sur Daunte Wright, 20 ans, qui résistait à son arrestation à Brooklyn Center, dans le nord des Etats-Unis.

Le jury l'a reconnue coupable d'homicide involontaire après trois jours de délibérations dans un tribunal de Minneapolis, où ce drame avait rouvert les plaies du meurtre de George Floyd"Ses remords et ses regrets pour cet incident sont écrasants", a déclaré son avocat Paul Engh après le verdict, en demandant à la juge de la libérer sous caution. "Elle n'est, en aucune façon, un danger pour le public", a-t-il affirmé. L'ancienne policière encourt une peine maximale de 25 ans de prison au total et devrait être fixée sur son sort en février.

Dans un communiqué transmis aux médias américains, la famille de la victime s'est dite "soulagée" que "des comptes aient été rendus pour cette mort absurde". Le jour de la mort de Daunte Wright "restera un traumatisme pour sa famille et un nouvel exemple pour l'Amérique de la raison pour laquelle nous avons désespérément besoin de changer les pratiques policières", ont écrit ses proches. "Rendre des compte, ce n'est pas la justice", a toutefois nuancé à la sortie de l'audience le procureur général de l'Etat du Minnesota, Keith Ellison, un démocrate. "La justice, ce serait de rendre la vie à Daunte et de rendre la famille Wright à nouveau complète. La justice est hors d'atteinte", a-t-il regretté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.