États-Unis : une artiste réunit des "jumeaux de cartes" pour lutter contre la ségrégation sociale et raciale

Avec son projet de la "carte pliée", la photographe Tonika Johnson tente de réunir des habitants du quartier blanc et riche de Chicago (États-Unis) avec celui du quartier noir et pauvre nommé Englewood.

FRANCEINFO

Réunir des gens aux origines sociales diamétralement opposées à travers la photographie, c’est le défi fou que s’est lancé Tonika Johnson. En 2017, elle a décidé de photographier le quartier noir et pauvre d’Englewood à Chicago (États-Unis) et dans le même temps, des adresses "correspondantes" dans le nord blanc de la ville. Des constructions similaires, mais dans des quartiers aux antipodes. Elles les appellent des "jumeaux de cartes".

Alerter sur la ségrégation sociale et raciale

Le contraste est saisissant. Pour faire prendre conscience des disparités qui existent parmi la population de Chicago, l’artiste a organisé des rencontres entre ces fameux jumeaux. "C’est vraiment frappant de voir combien nous avons de la chance, alors que nous ne considérons certainement pas que nous vivons dans un quartier riche", réalise Jonathan Silverstein, habitant d’un quartier nord de la ville.

Chicago
Chicago (FRANCEINFO)