Etats-Unis : pour Barack Obama, la mort de George Floyd ne devrait pas être "normale" en 2020

"Si nous voulons que nos enfants grandissent dans un pays qui est à la hauteur de ses idéaux les plus grands, nous pouvons et devons faire mieux", a réagi dans un communiqué, vendredi, l'ancien président des Etats-Unis.

L\'ancien président des Etats-Unis Barack Obama, le 16 mai 2020.
L'ancien président des Etats-Unis Barack Obama, le 16 mai 2020. (GETTY IMAGES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La tension monte aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, un homme noir plaqué au sol pendant son interpellation. Une situation qui a fait réagir Barack Obama, vendredi 29 mai. "Cela ne devrait pas être 'normal' dans l'Amérique de 2020. Cela ne peut pas être 'normal'", a écrit l'ancien président américain dans un communiqué.

>> Retrouvez dans notre direct les dernières informations sur la situation aux Etats-Unis après la mort de George Floyd

"Si nous voulons que nos enfants grandissent dans un pays qui est à la hauteur de ses idéaux les plus grands, nous pouvons et devons faire mieux", a-t-il ajouté. Le prédécesseur de Donald Trump à la Maison Blanche assure partager la "même détresse" que des "millions d'autres" devant cette mort, alors que des manifestations ont dégénéré en affrontements, à Minneapolis, dans le Minnesota.

La Garde nationale y a été déployée jeudi pour tenter de ramener le calme après une troisième nuit d'émeutes. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les manifestations ont tourné à l'émeute aux abords du commissariat où travaillaient les quatre hommes qui ont arrêté George Floyd, et qui ont ensuite été limogés. Confrontées à l'avancée des manifestants, les forces de l'ordre avaient abandonné les lieux vers 22 heures. Certains manifestants ont alors réussi à forcer les barrières de sécurité, à briser les vitres et à mettre le feu au bâtiment.