Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Quand les plateformes pétrolières deviennent des récifs coralliens

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Environnement : le virage des océanologues
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des scientifiques préconisent de laisser en mer les plateformes pétrolières, même lorsqu'elles ne sont plus utilisées.

Une plateforme pétrolière en fin de vie dans le golfe du Mexique, un monstre d'acier en pleine mer qui, pourtant, va y rester. C'est ce que préconisent des scientifiques américains. Pourquoi ? Parce que, sous l'eau, la deuxième vie de ces plateformes accompagne un véritable paradis marin. Autour des pylônes, des poissons évoluent par milliers. Le long des tiges d'acier, des coraux à foison, de quoi fournir une nourriture abondante à toutes sortes d'espèces. On y trouve des tortues de mer, même les requins reviennent après avoir fui les côtes. Au fil des ans, ces plateformes sont devenues des récifs artificiels.

De très grandes économies

Auparavant, les compagnies pétrolières avaient obligation de retirer leurs plateformes. Une opération titanesque, des centaines de tonnes d'acier à démanteler pour les ramener au sol. Rien que pour arracher de la mer une seule structure de forage, il en coûte jusqu'à deux millions d'euros. Désormais, on peut les convertir en récif artificiel, et les compagnies pétrolières éreversent aux États la moitié des sommes économisées.

Des écologistes s'inquiètent toutefois de cette tendance, estimant que cela inciterait les compagnies à poursuivre les forages. Le golfe du Mexique compte déjà 7 000 plateformes, qui ont sauvé laisser des déchets derrière elles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.