En Californie, la sécheresse est devenue le problème n°1

Aux États-Unis, la Californie affronte une sécheresse exceptionnelle. Pour économiser l'eau, les pouvoirs publics ont décidé d'agir : la consommation devra diminuer de 25% dans les villes.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Le réchauffement climatique n'est pas un canular" , a déclaré Jerry Brown, le gouverneur de la Californie. Dans le plus grand État des États-Unis, la sécheresse atteint en effet des sommets, et pour enrayer le phénomène, les pouvoirs publics prennent des mesures drastiques. La consommation d'eau en milieu urbain devra diminuer de 25 % par rapport au niveau de 2013.

Un gaspillage aberrant

Alors que les piscines et terrains de golf pullulent, les Californiens ont une consommation moyenne de 800 litres d'eau par jour et par personne, cinq fois plus que les Français, et la sécheresse historique qui affecte la région n'a pas modifié leurs habitudes. Pour beaucoup d'habitants, c'est au gouvernement d'agir : "S'ils savent depuis longtemps qu'on allait être dans cette situation, alors pourquoi on en parle seulement maintenant et pas il y a quatre ou cinq ans ?" déplore une jeune femme.

L'urgence est pourtant réelle. Le deuxième réservoir d'eau le plus important des États-Unis s'est asséché en moins de cinq ans. Et les neiges de Sierra Nevada, qui alimentaient la Californie, ont fondu. Aujourd'hui, les autorités sont bien décidées à agir, mais dans un État où prolifèrent les résidences de luxe, l'idée a encore bien du mal à passer.

Le JT
Les autres sujets du JT