VIDEO. La mort d'un jeune Noir, abattu par un policier, ravive les tensions aux Etats-Unis

Antonio Martin, 18 ans, aurait pointé un pistolet sur l'agent venu le contrôler dans une station service.

J-Y SERRAND / FRANCE 3

La situation reste tendue à Berkeley (Etats-Unis). Dans cette ville du Missouri, un jeune homme noir de 18 ans a été abattu par un policier, qui dit avoir agi en état de légitime défense, mardi 23 décembre. Antonio Martin aurait pointé un pistolet sur l'agent venu le contrôler dans une station service.

> Ce que l'on sait de la mort d'Antonio Martin à Berkeley

Sur la vidéo de surveillance de l'établissement, le jeune homme semble sortir quelque chose et le pointer vers la voiture du policier. "Avec son bras tendu il a visé le policier par-dessus le capot du véhicule, explique le chef de la police du comté, selon les premiers élements de l'enquête. A ce moment-là, l'agent a sorti son arme de service et a tiré trois fois." La thèse est contestée par la mère de la victime, qui assure que son fils n'était pas armé.

Le précédent Michael Brown

Très vite après le drame, le maire de Berkeley a expliqué que la situation n'avait rien à voir avec celle de la ville voisine de Ferguson, où le jeune Noir Michael Brown a lui aussi été abattu par un agent en août. "Tout le monde pense la même chose, explique l'édile. Encore un policier blanc qui tue un Noir, quand est-ce que ça va s'arrêter ? Mais je peux vous assurer que rien de tel ne s'est produit ici."

Mais quels que soient les faits, difficile de raisonner une population excédée. En six mois, six Noirs ont été tués par des policiers, en toute impunité pour le moment. Un début d'émeute a rapidement été réprimé à Berkeley, mais les autorités craignent désormais la manifestation générale, programmée le 31 décembre à New York, contre les pratiques de la police envers les citoyens noirs du pays.

La police essaye de contrôler la foule, après la mort d\'un jeune Noir à Berkeley (Missouri, Etats-Unis), le 24 décembre 2014.
La police essaye de contrôler la foule, après la mort d'un jeune Noir à Berkeley (Missouri, Etats-Unis), le 24 décembre 2014. (DAVID CARSON / AP / SIPA)