Un suspect inculpé pour avoir tiré sur deux policiers à Ferguson

Les deux hommes avaient été blessés dans la nuit du 11 au 12 mars, en marge d'une manifestation contre le racisme de la police.

Des manifestants bloquent le passage d\'un véhicule de police, le 11 mars 2015, à Ferguson (Missouri).
Des manifestants bloquent le passage d'un véhicule de police, le 11 mars 2015, à Ferguson (Missouri). (KATE MUNSCH / REUTERS)

Quatre jours après que deux policiers de Ferguson (Missouri, Etats-Unis) ont été blessés par balles en marge d'une manifestation, le procureur de Saint-Louis a annoncé, dimanche 15 mars, l'arrestation d'un suspect. Ce dernier a été inculpé pour "agression avec une arme".

Le suspect assure qu'il ne visait pas les policiers

Un jeune Noir de 20 ans a reconnu être l'auteur des coups de feu, mais assure qu'il ne visait pas les forces de l'ordre. "Il est possible qu'il ait pris part à une altercation avec d'autres personnes", a concédé le procureur, mais les enquêteurs doutent de la véracité de cette version, rapporte le Washington Post.

Les deux policiers ont été touchés l'un à l'épaule et l'autre au visage. Ils dispersaient une manifestation, mercredi 11 mars, après l'annonce de la démission du chef de la police de Ferguson. Une semaine plus tôt, le ministère de la Justice avait annoncé qu'aucune poursuite ne serait engagée contre le policier blanc Darren Wilson, après la mort du jeune Noir Michael Brown, le 9 août 2014. En parallèle, le ministère publiait cependant un rapport accablant contre la police de Ferguson, montrant l'inégalité de traitement envers les Noirs.