États unis : l'état d'urgence est décrété à Ferguson

La manifestation en hommage à Michael Brown, jeune noir tué par un policier blanc il y  un an, a dégénéré.

FRANCE 3

À Ferguson, dans le Missouri (États-Unis), les manifestants ne décolèrent pas. Le 9 août, un an jour pour jour après la mort de Michael Brown , un hommage était organisé. La tension est montée avec les forces de l'ordre. Des coups de feu résonnent et tout le monde cède à la panique. La fusillade fait deux blessés dont le tireur qui est gravement touché. L'homme serait un ami de Michael Brown, âgé de 18 ans. "Il a commencé à faire feu sur les policiers. Ils étaient quatre officiers dans le camion. Tous les quatre ont tiré sur le suspect qui est alors tombé à terre", explique Jon Belmar, chef de la police du Comté de Saint-Louis.   

D'importantes craintes

Pourtant, l'hommage avait commencé dans le calme. Des centaines de personnes étaient rassemblées pour commémorer la mort de Michael Brown.
Après la fusillade, les pouvoirs publics craignent une montée de la violence dans la région de Ferguson où l'état d'urgence a été décrété ce lundi soir.  
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l\'issue d\'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015.
Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l'issue d'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015. (MICHAEL B. THOMAS / AFP)