DIRECT. Etats-Unis : un homme grièvement blessé lors d'affrontements à Ferguson, un an après la mort d'un jeune Noir

Quelque 300 personnes ont participé à une marche silencieuse dans cette ville du Missouri, en mémoire de Michael Brown, avant que la situation ne dégénère. Le jeune Noir, non armé, avait été abattu par un policier blanc, ravivant les tensions raciales outre-Atlantique.

Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l\'issue d\'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015.
Des policiers interviennent à Ferguson (Missouri, Etats-Unis), après des débordements à l'issue d'une manifestation à la mémoire de Michael Brown, le 9 août 2015. (MICHAEL B. THOMAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Aux manifestations et aux veillées pacifiques succèdent les débordements. Un homme a été grièvement blessé après avoir ouvert le feu sur des policiers en civil à Ferguson (Etats-Unis), dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 août, un an après la mort de Michael Brown, un jeune Noir non armé abattu par un policier blanc dans cette ville du Missouri. Les quatre agents, installés à bord d'un véhicule, ont riposté, explique le chef de la police locale.

"Arrêtez de tuer les enfants noirs." Plus tôt, des manifestants, portant pour beaucoup des tee-shirts à l'effigie du jeune homme mort à 18 ans, ont observé quatre minutes trente de silence pour symboliser les quatre heures et demie pendant lesquelles le corps de Michael Brown était resté dans la rue, face contre terre, avant d'être transporté à la morgue.

De premiers débordements. A l'issue du rassemblement, qui a mobilisé quelque 300 personnes, une cinquantaine de casseurs ont pillé un magasin de beauté de la ville. Une vingtaine de coups de feu ont été tirés au cours d'affrontements, selon un journaliste de l'AFP.

De précédents affrontements. En novembre 2014, de violentes émeutes avaient agité Ferguson, après l'annonce de l'abandon des poursuites contre le policier blanc. Le décès de Michael Brown a ravivé les tensions raciales outre-Atlantique, encore exacerbées depuis au fil d'affaires de brutalité policière envers des Noirs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FERGUSON

11h44 : L'homme grièvement blessé qui a tiré sur des policiers à Ferguson a été identifié. Il s'agit d'un certain Tyron Harris. Il est âgé de 18 ans. Son père affirme qu'il était très proche de Michael Brown, le jeune Noir non armé abattu par un policier et pour qui une marche était organisée, un an après sa mort.

10h23 : Le second homme blessé après les incidents de la nuit à Ferguson est un policier. Il a été touché par une brique, qui lui a été lancée en pleine tête, en marge de la marche en hommage à Michael Brown. Il a dû être soigné pour des coupures au visage. Le chef de la police du comté de Saint-Louis le déclare en conférence de presse.

09h46 : On en apprend plus sur les circonstances de la fusillade survenue à Ferguson, après la marche en hommage à Michael Brown. Selon le chef de la police locale qui donne une conférence de presse, un homme a tiré à plusieurs reprises sur une voiture de police alors qu'il se trouvait près d'elle. Les quatre policiers en civil à l'intérieur du véhicule ont riposté.

09h41 : L'homme sur lequel la police a tiré à Ferguson est dans un état "instable" et "critique". Il subit en ce moment une opération chirurgicale à l'hôpital. Le chef de la police de Ferguson donne une conférence de presse.

09h20 : Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui occupent encore les rues de Ferguson après que la manifestation en hommage à Michael Brown a dégénéré.

08h53 : La police de Ferguson tente de disperser les manifestants. Les policiers avancent en ligne dans les rues pour les vider. Ils menacent de faire usage d'armes non létales. Et ils préviennent que tous ceux qui ne se disperseront pas risquent d'être arrêtés.

08h28 : Le face-à-face se poursuit entre policiers et manifestants à Ferguson, après la fusillade. Un observateur sur place rapporte que des bouteilles et des pierres volent.

08h01 : "Nous avons autorisé les gens à manifester, nous les autorisons maintenant à se disperser." Le mot d'ordre d'Andre Anderson, le chef de la police de Ferguson, n'a pas été suivi. Alors qu'il répondait aux questions de la presse, des coups de feu ont éclaté dans la rue. L'hommage à Michael Brown a dégénéré.

(AP)

07h52 : La police de Ferguson indique que deux personnes - et non une - ont été blessées au cours de la fusillade qui a éclaté lors d'un face-à-face entre policiers et manifestants, après la marche en hommage à Michael Brown.

07h29 : Une personne blessée a été conduite à l'hôpital, alors que des véhicules blindés de la police circulent dans les rues, indique un autre journaliste sur place.

07h28 : Un autre témoin a enregistré la fusillade de Ferguson et l'arrestation d'une personne. Il tweete des vidéos.

07h16 : Des balles ont perforé le pare-brise, le pare-choc et la fenêtre de plusieurs voitures à Ferguson. La police du comté de Saint-Louis tweete des photos.

07h07 : Des policiers font reculer les manifestants à Ferguson après cette fusillade. Nous suivons la situation en direct.

07h17 : Un officier de la police du comté de Saint-Louis a riposté après avoir essuyé des tirs. Un correspondant américain du Guardian apporte ces précisions.

07h12 : Une vingtaine de tirs ont résonné à Ferguson. Et au moins un manifestant a été blessé. La police antiémeute américaine est déployée dans la ville, alors que la marche en hommage à Michael Brown a cédé la place à un face-à-face tendu avec les policiers. Une journaliste de CNN a enregistré la scène. Suivez notre direct.

07h09 : Des coups de feu ont été tirés durant un face-à-face tendu entre des policiers en tenue antiémeute et des manifestants qui bloquent la circulation à Ferguson.

06h27 : A la fin de cette marche en mémoire de Michael Brown, qui a rassemblé 300 personnes environ, une cinquantaine de casseurs ont pillé un magasin de beauté de cette ville du Missouri, dans le centre des Etats-Unis. D'autres commerçants se protègent.

07h08 : Des manifestants qui marchent dans les rues, mais aussi des policiers qui se déploient à la nuit tombée. Un an après la mort de Michael Brown, un jeune noir abattu par un policier blanc, les images en provenance de Ferguson semblent les mêmes.