Cet article date de plus de quatre ans.

Disney victime de chantage de la part de pirates informatiques

Selon "The Hollywood Reporter", des hackers lui auraient volé les images d'un film inédit. Mais le PDG de la firme américaine refuse de payer une rançon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bob Iger, PDG de Disney à New York (Etats-Unis), le 13 mars 2017. (MIKE COPPOLA / GETTY IMAGES)

Le dernier volet des Pirates a-t-il été piraté ? Selon The Hollywood Reporter (en anglais), des hackers affiment avoir réussi à voler un film inédit à Walt Disney. Ce qu'a confirmé le PDG de la firme américaine Bob Iger, lundi 15 mai, tout en refusant de révéler le nom du film en question. 

Le site spécialisé Deadline (en anglais) croit savoir que le film "piraté" serait le nouveau volet de la saga des Pirates des Caraïbes, La Vengeance de Salazar. Sa sortie sur les grands écrans est prévue le 26 mai. D’autres sources évoquent de leur côté les nouvelles aventures de Flash McQueen, le célèbre personnage de Pixar, dont la sortie est programmée en juin.

Netflix victime des mêmes pratiques

Selon The Hollywood Reporter, les hackers exigent en échange "une énorme rançon" qu'il faut régler "en bitcoins". Mais le patron de Disney refuse de se plier au chantage financier. Les pirates menacent de montrer d’abord "cinq minutes du film volé", puis "vingt minutes, jusqu'à ce que leurs demandes financières soient respectées".

Il y a quelques semaines, c'est Netflix qui était la cible d'un piratage. Les hackers étaient parvenus à télécharger dix épisodes de la prochaine saison de la série Orange is the new Black. Ils les avaient mis en ligne après que la plateforme américaine de vidéo a refusé de payer la rançon. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.