Décret anti-immigration : une bataille juridique est lancée

Nouvel épisode du bras de fer entre la justice et Donald Trump. Hier, samedi 4 février, la Maison-Blanche a demandé le rétablissement du décret anti-immigration. Aujourd'hui, cette demande a été rejetée par une cour d'appel.

Fidèle à ses habitudes, Donald Trump contre-attaque. "Pour la sécurité de notre pays, nous gagnerons", a-t-il déclaré. En smoking et robe longue, les Trump assistaient hier soir, samedi 4 février, à un gala de charité en Floride. Un Donald Trump véritablement furieux après la décision d'un juge fédéral, James Robart, de suspendre l'interdiction d'entrer aux États-Unis pour les ressortissants de sept pays.

Un bras de fer aussi avec la rue

"Le juge ouvre notre pays à des terroristes potentiels et à d'autres qui ne nous veulent pas du bien. Les mauvaises personnes sont très heureuses !", a twitté le président des États-Unis. Hier soir, la Maison-Blanche avait demandé à la justice de rétablir la mesure en urgence. Nouveau revers ce dimanche matin, l'appel a été rejeté. Une bagarre judiciaire qui pourrait aller jusqu'à la Cour suprême. Un bras de fer aussi avec la rue. Les manifestations se multiplient à travers le pays aux cris de "Résistance" et "Appel à la démocratie".

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump, le 3 février 2017 à Palm Beach en Floride (Etats-Unis). 
Donald Trump, le 3 février 2017 à Palm Beach en Floride (Etats-Unis).  (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)