Tuerie de Buffalo : Joe Biden dénonce le "poison" du suprémacisme

Publié Mis à jour
Tuerie de Buffalo : Joe Biden dénonce le “poison” du suprémacisme
franceinfo
Article rédigé par
C. Guttin - franceinfo
France Télévisions

Joe Biden a rendu hommage aux victimes de la tuerie raciste de Buffalo, mardi 17 mai. Il a dénoncé une banalisation de l’idéologie suprémaciste. 

Le président des États-Unis s’est rendu​, mardi 17 mai​, à Buffalo pour rendre hommage ​aux victimes de la tuerie raciste survenue trois jours auparavant. Joe Biden a égrainé les noms des dix victimes, toutes afro-américaines. À cet hommage s’est ajouté un discours de colère à l’égard du racisme et du suprémacisme blanc. "C’est un poison, un mal qui ne doit pas triompher dans la société américaine", a-t-il déclaré. Il a également enjoint les médias et ses adversaires républicains à cesser de banaliser cette idéologie. 

Une Amérique fracturée

La tragédie a en effet ravivé les tensions entre les républicains et les démocrates. La question du contrôle des armes a une nouvelle fois été évoquée. Samedi 14 mai, un jeune homme de 18 ans avait ouvert le feu dans un supermarché de la ville. Il a été interpellé sur place. Le motif raciste de son crime ne fait guère de doute. L’auteur a en effet revendiqué sur Twitch être un "suprémaciste blanc" et "antisémite". Il a diffusé en direct l’attaque sur le réseau social. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.