Cet article date de plus de six ans.

États-Unis : la génération anti-armes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
États-Unis : la génération anti-armes
États-Unis : la génération anti-armes États-Unis : la génération anti-armes (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Plusieurs centaines de milliers de jeunes Américains se sont rassemblés à travers tout le pays, notamment à Washington, contre les armes à feu. Une première depuis plusieurs décennies. 

Un silence absolu face aux armes. Un demi-million de personnes qui se taisent après les premiers mots d'Emma Gonzalez, survivante de la tuerie de Parkland (Floride, États-Unis), devenue le visage de la révolte de ces jeunes Américains. "6 minutes et 20 seconds. En un peu plus de 6 minutes, 17 de nos amis nous ont été arrachés", déclarait-elle devant la foule. L'adolescent amène alors la foule avec elle pour de longues minutes d'émotion, de larmes et pour la durée quasi exacte des tirs du meurtrier. Après la sonnerie de sa montre et sous les cris de "Plus jamais ça", elle délivre un dernier message : "Battez-vous pour vos vies avant que quelqu'un d'autre ne s'en occupe." 

Donald Trump jouait au golf

Seuls des enfants se sont exprimés samedi 24 mars sur la scène. Moment émouvant lorsque la petite fille de Martin Luther King donne de l'écho aux paroles de son grand-père : "J'ai fait un rêve... dans lequel trop c'est trop", a-t-elle lancé. La Maison-Blanche a salué le courage de ces enfants qui, dit-elle, exercent leur droit à s'exprimer. Donald Trump, lui, jouait au golf hier ; une marque d'indifférence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.