Cet article date de plus de six ans.

Aux États-Unis, les écarts de salaires entre les patrons et les salariés ne cessent de croitre

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Aux États-Unis, les écarts de salaires entre les patrons et les salariés ne cessent de croitre
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'initiative du PDG américain de Tesla qui a baissé son salaire au SMIC, interpelle en plein débat sur les inégalités salariales.  Les explications de la journaliste de France 2 Margaux Manière.

Le PDG américain de Tesla a baissé son salaire pour le porter au SMIC. Pourtant les patrons américains gagnent de plus en plus et les écarts entre le grand patron et les petits salariés sont de plus en plus importants. Margaux Manière, journaliste de France 2, l'explique :
"Les salariés américains gagnent en moyenne 25 600 euros par an alors que les patrons des plus grandes entreprises touchent un peu plus de 9 millions d'euros par an", explique en direct la journaliste de France 2. Le revenu est donc multiplié par 354. "Il a été multiplié par dix en 35 ans, l'initiative de Tesla est donc loin d'être une tendance."

La France septième

En France, la rémunération des grands patrons n'était pas publique avant 2001. "Les salariés français gagnent en moyenne 28 200 euros par an contre près de trois millions d'euros pour les grands patrons. Ils gagnent donc 104 fois plus que leurs employés." La France est donc à la septième place  des pays qui connaissent le plus gros écart de rémunération. "Nous restons bien loin derrière les États-Unis" conclut Margaux Manière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.