Marathon de New York après l'attentat de Manhattan : "Nous avons doublé nos équipes d’observation sur les toits"

Le marathon de New York a lieu ce dimanche dans un contexte particulier, moins d'une semaine après l'attentat de Manhattan. La sécurité a été renforcée avec des véhicules bloquants et des snipers sur les toits. Parmi les coureurs, nombre de Français venus dans un esprit de résilience.

Les rues situées sur le parcours ont été vidées et interdites à la circulation. 
Les rues situées sur le parcours ont été vidées et interdites à la circulation.  (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)
avatar
Benjamin IllyRadio France

Mis à jour le
publié le

C’est le plus grand marathon du monde : 42,195 km, plus de 51 000 participants, plus de 120 nationalités, et 2,5 millions de spectateurs massés tout au long du parcours, de Staten Island à Central Park, où se trouve la ligne d’arrivée. Le départ sera donné dimanche 5 novembre dans un contexte particulier, lié à l’attaque terroriste de la semaine dernière à Manhattan, qui a fait huit morts et onze blessés.

"Nos enfants ont davantage peur pour nous…"

Les coureurs, pourtant, ont afflué comme prévu : parmi eux, beaucoup de Français venus ce jour-là dans un esprit de résilience. Selon les chiffres du NY Times, ils représentent 7% des participants au marathon de New York. "En fait, on a surtout eu peur qu’ils annulent", confie Brigitte, venue de Nice avec son mari. "Nos enfants ont davantage peur pour nous…", explique ce dernier.

La sécurité, d’ailleurs, a été renforcée. "Ce sera un événement très sûr, avec plus de camions épandeurs de sable, plus de véhicules bloquants, explique Carlos Gomez, le chef de la police new-yorkaise. Ce sera le déploiement le plus important jamais réalisé pour cet évènement." Les équipes d’observation sur les toits, assure-t-il, ont été doublées, appuyées par des snipers et d’autres unités lourdement armées. 

 Charlie courra avec un brassard noir pour rendre hommage à ses compatriotes argentins tués lors de l\'attentat.
 Charlie courra avec un brassard noir pour rendre hommage à ses compatriotes argentins tués lors de l'attentat. (RADIO FRANCE / BENJAMIN ILLY)

Charlie, 45 ans, est venu de Buenos Aires, en Argentine. "Il y a beaucoup de tristesse après ce qui s’est passé, avec les cinq Argentins qui font partie des victimes, se désole le coureur. Tous les participants argentins vont courir avec un brassard noir et le maillot de l’Argentine : ce sera un hommage pour les victimes de cette horrible attentat."

Marathon de New York : "Nous avons doublé nos équipes d’observation sur les toits"
--'--
--'--