Cet article date de plus de sept ans.

Attentat de Boston : un policier publie des photos de la capture de Djokhar Tsarnaev

Le sergent Sean Murphy devrait être sanctionné par sa hiérarchie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Djokhar Tsarnaev, auteur présumé des attentats de Boston (Massachusetts). Trente chefs d'accusation ont été retenus contre lui. (FBI / AFP)

Il voulait dénoncer le dernier numéro de Rolling Stone. Alors que le magazine américain a mis en couverture une photo de Djokhar Tsarnaev, soupçonné d'être l'auteur de l'attentat de Boston perpétré le 15 avril, un policier a fait fuiter des clichés de l'arrestation du tueur présumé, "pour montrer son vrai visage". Une attitude qui pourrait lui valoir d'être sanctionné par sa hiérarchie.

Sergent à Boston, Sean Murphy, qui travaillait comme photographe lors de la traque de Djokhar Tsarnaev, a transmis au Boston Magazine plusieurs photos de l'arrestation. Le tueur présumé y apparaît le visage ensanglanté, le point rouge d'un viseur sur le front, la main droite levée en signe de reddition. 

"L'image relayée par Rolling Stone est une insulte à tous ceux qui portent et ont porté un uniforme, que ce soit de la police ou de l'armée, et à tous ceux qui ont un jour perdu un être cher en mission. Cela peut également inciter des personnes instables à passer à l'acte pour avoir leur visage en couverture de Rolling Stone", estime Sean Murphy, pour justifier le fait d'avoir fait fuiter ces photos.

Selon le Boston Globe, Sean Murphy a immédiatement été suspendu de ses fonctions à la suite de la diffusion de ses clichés, et une enquête interne a été ouverte à son encontre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.