Typhon Hagupit : difficile encore de mesurer l'ampleur des dégâts

Après avoir balayé l’est des Philippines, le typhon Hagupit poursuit sa course à travers l'archipel. Là où il est passé, les dégâts sont importants et les autorités mettent en garde contre le risque de sous-estimer la situation faute d'accès aux zones affectées.

(Dans les zones les plus touchées, la population manque d'eau et de nourriture © Maxppp)

Le typhon Hagupit continue de balayer le centre des Philippines. Dimanche, le bilan humain était de trois morts selon les autorités, au moins cinq  selon des médias locaux.

 

Routes coupées, inondations, coupures de courant,… les dégâts sont nombreux. Si les autorités ont pris les devants en évacuant près d'un million de personnes des zones à risque afin d’éviter la catastrophe de l'année dernière après le passage du typhon Haiyan, qui avait fait 7.000 morts, les populations touchées attendent de l’aide.

 

La priorité désormais, c'est d'acheminer des vivres et d'accéder aux zones encore isolées. "Il y a un million de personnes dans les centres d’évacuation. Maintenant il va falloir que nous ayons accès aux zones plus affectées pour voir les besoins. On imagine bien que ce seront les soins de santé, l’eau et la nourriture mais aussi les abris ",  explique Ewan Watson, porte-parole du Comité international de la Croix Rouge (CICR) sur France info.