Turquie : premières prières à Sainte-Sophie, reconvertie en mosquée

Vendredi 24 juillet, au matin, plusieurs milliers de musulmans se sont rendus à l'ancienne basilique Sainte-Sophie, à Istanbul (Turquie), pour y faire la prière.

franceinfo

Cela va désormais redevenir une habitude : Sainte-Sophie, édifice construit au sixième siècle, progressivement église, mosquée puis musée, est rendue au culte musulman. Vendredi 24 juillet, pour cette première prière collective depuis 86 ans, des milliers de fidèles avaient répondu présents. Au premier rang, le président, Recep Tayyip Erdoğan, lit les sourates du Coran. Sous les fresques, les icônes chrétiennes ont été recouvertes par de discrets voilages.

Une réparation de l'histoire pour certains

À l'extérieur, difficile de se frayer un chemin. Des croyants venus de Turquie, mais aussi spécialement venus de France, comme ces franco-turcs qui arrivent d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et de Mâcon (Saône-et-Loire). Sainte-Sophie de nouveau mosquée, pour eux, c'est une réparation de l'histoire. "Je n'attendais que ça. Dès que cela a été annoncé, je me suis dit qu'il fallait que je vienne pour l'ouverture de la prière", déclare l'un d'eux. Ce changement a néanmoins suscité de nombreuses inquiétudes chez les Occidentaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancienne basilique Sainte-Sophie de Constantinople, transformée en musée par le père de la République turque Ataturk en 1935, est l\'un des monuments les plus visités d\'Istanbul. Photo prise en juin 2019.
L'ancienne basilique Sainte-Sophie de Constantinople, transformée en musée par le père de la République turque Ataturk en 1935, est l'un des monuments les plus visités d'Istanbul. Photo prise en juin 2019. (JACQUES SIERPINSKI / AURIMAGES VIA AFP)