Turquie : Erdogan fustige l'Occident

Le président turc reproche à l'Europe de se mêler des affaires de son pays et menace de rompre les accords migratoires.

FRANCE 2

Un million de personnes dans les rues d'Istanbul (Turquie) pour une démonstration de force voulue par Recep Tayyip Erdogan : l'occasion d'un discours plein de reproches adressé aux Européens et repris lundi soir dans un entretien au journal Le Monde. Pour lui, "c'est aux membres de l'UE d'essayer de corriger leurs relations avec la Turquie", explique le président turc.

Visite officielle en Russie

Un discours sans concession et des menaces à peine voilées : selon lui, la Turquie protège l'Europe en empêchant l'afflux en mer de trois millions de migrants et en acceptant de réintégrer sur son territoire ceux qui sont partis légalement. Une politique qu'Erdogan menace régulièrement d'abandonner. Mardi 9 août, le président turc se rendra à Saint-Pétersbourg (Russie) pour afficher sa réconciliation avec Vladimir Poutine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Recep Tayyip Erdogan, le 7 août 2016 à Istanbul (Turquie). 
Recep Tayyip Erdogan, le 7 août 2016 à Istanbul (Turquie).  (KAYHAN OZER / ANADOLU AGENCY / AFP)