Affront infligé à Ursula von der Leyen : "Le président Erdogan est coutumier de petits actes comme cela, qui visent à humilier telle ou tel", réagit Marc Fesneau

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le président Erdogan est coutumier du fait
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre chargé des relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne a commenté, mercredi, l'affaire du fauteuil, qui a provoqué une controverse en Europe.

Incident diplomatique à Ankara. Invité de "Votre Instant Politique", Marc Fesneau est revenu sur l'humiliation infligée a Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission européenne, lors de sa visite en Turquie mardi 6 avril. "Le président Erdogan est coutumier de petits actes comme cela, qui vise à humilier telle ou tel", a commenté le ministre. "Il y a sans doute un peu de sexisme dans le sujet", a t-il ajouté.

L'incident intervient alors que l'UE et la Turquie cherchent à renouer leurs relations diplomatiques, après une année de tensions autour des violations des droits fondamentaux en Turquie, et notamment la décision du président Erdogan de quitter la convention d'Istanbul.

"Le président Erdogan avait déjà été désagréable avec le président de la République, et très désagréable avec la France", a continué Marc Fesneau, "mais je pense qu'on a besoin de nouer des relations avec la Turquie, avec les turcs, parce que c'est un grand pays aux frontières de l'Europe, qui joue un rôle géostratégique éminent et déterminant".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.