La Turquie entame de nouvelles manœuvres militaires Méditerranée orientale

Ces opérations interviennent dans un contexte de vives tensions où la découverte d'importantes réserves de gaz a ravivé un contentieux territorial entre d'un côté la Turquie, et de l'autre la Grèce et Chypre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un navire militaire turc, en Méditerranée orientale, le 6 aout 2019. (MURAD SEZER / REUTERS)

Cette opération d'Ankara ne risque pas d'apaiser une situation déjà tendue. La Turquie a commencé, samedi 29 août, de nouvelles manœuvres militaires en Méditerranée orientale. Elles devraient durer deux semaines. Les tensions entre Ankara et Athènes, liées au partage des ressources gazières dans cette région, vont donc très probablement se prolonger.

>> Exercice militaire européen, tensions gréco-turques… Comment la situation est devenue explosive en Méditerranée orientale

Dans une notice d'information maritime (Navtex) publiée vendredi soir, la marine turque a indiqué qu'elle effectuerait des "exercices de tir" du 29 août au 11 septembre dans une zone située au large de la ville d'Anamur (sud de la Turquie), au nord de l'île de Chypre. Ankara avait déjà annoncé jeudi que des exercices de tir se dérouleraient mardi et mercredi dans une zone située plus à l'est.

Ces opérations militaires turques interviennent dans un contexte de vives tensions en Méditerranée orientale, où la découverte d'importantes réserves de gaz ces dernières années a ravivé un contentieux territorial ancien entre la Turquie d'un côté et la Grèce et Chypre de l'autre. Préoccupée, l'Union européenne a menacé vendredi d'infliger de nouvelles sanctions à la Turquie en cas d'absence de progrès dans le dialogue entre Ankara et Athènes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.