Turquie : l'attentat du Nouvel An revendiqué par Daech

L'attaque terroriste ayant fait 39 morts dans une discothèque d'Istanbul a été revendiquée par l'État islamique. L'auteur est toujours en fuite.

FRANCE 3
36 heures après le drame ayant coûté la vie à 39 personnes dans une discothèque d'Istanbul (Turquie) lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, la police est toujours présente devant l'établissement. Derrière les bâches qui cachent l'entrée, les enquêteurs ont retrouvé l'arme de l'assaillant, mais l'homme court toujours.

39 morts, dont 26 étrangers

Seule certitude, il était membre de l'État islamique. L'organisation a revendiqué l'attentat ce lundi 2 janvier sur les réseaux sociaux. Sur des caméras de surveillance de la discothèque, on peut apercevoir l'assaillant, qui tire et tue à deux reprises avant même d'entrer. 39 personnes ont trouvé la mort le soir du Nouvel An, dont 26 étrangers. Selon la presse turque, la police serait sur la piste d'un suspect originaire d'Asie centrale. Les journaux révèlent aussi que les renseignements américains avaient prévenu la Turquie vendredi de l'imminence d'une attaque.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres des forces spéciales turques et des ambulances à Istanbul (Turquie), le 1er janvier 2017.
Des membres des forces spéciales turques et des ambulances à Istanbul (Turquie), le 1er janvier 2017. (YASIN AKGUL / AFP)