La Turquie de nouveau frappée par un attentat meurtrier

L'explosion s'est produite ce mardi 7 juin au matin dans un quartier historique d'Istanbul. Bilan : 11 morts et 36 blessés. Une équipe de France 3 revient sur le drame.

France 3

Onze personnes ont perdu la vie dans un attentat à la voiture piégée, dans un quartier touristique d'Istanbul (Turquie). La bombe aurait été actionnée au passage de deux cars de police à 8h30 du matin. Un des bus a été complètement renversé et disloqué. Sept policiers anti-émeutes et quatre civils ont été tués sur le coup. Parmi les 36 blessés, plusieurs seraient dans un état critique. Le président turc Erdogan s'est immédiatement rendu à leur chevet.

Le neuvième attentat en un an

L'attaque n'a pas encore été revendiquée, mais le mode opératoire, la voiture piégée et la cible, la police anti-émeutes, évoque pour le président et pour les experts, une action des groupes radicaux du Kurdistan. Une région en lutte contre l'État turc depuis 30 ans. Les groupes kurdes ont déjà revendiqué trois attentats à la voiture piégée à Ankara et à Istanbul depuis le début de l'année. Mais Istanbul a également été victime de deux attentats suicides commis par des hommes de l'État islamique, en janvier et en mars. Des attentats qui visaient des touristes. Celui d'aujourd'hui est le neuvième en Turquie depuis un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers sur les lieux de l\'attentat, à Istanbul (Turquie), mardi 7 juin 2016.
Des policiers sur les lieux de l'attentat, à Istanbul (Turquie), mardi 7 juin 2016. (OSMAN ORSAL / REUTERS)