Accident minier en Turquie : le bilan définitif s'élève à 301 morts, fin des opérations de secours

Le ministre de l'Energie turc a annoncé samedi 17 mai la fin des opérations de secours. 

Des proches des victimes de l\'accident minier de Soma, se recueillent sur les tombes des mineurs, samedi 17 mai, à Manisa (Turquie). 
Des proches des victimes de l'accident minier de Soma, se recueillent sur les tombes des mineurs, samedi 17 mai, à Manisa (Turquie).  (SONER KILINC / ANADOLU AGENCY)

La catastrophe a fait 301 morts. Les secouristes ont récupéré samedi 17 mai les corps des deux derniers mineurs encore bloqués au fond de la mine de Soma, en Turquie, permettant d'établir un bilan définitif, a annoncé le ministre de l'Energie, Taner Yildiz. "La mission de sauvetage a été menée jusqu'à son terme. Il n'y a désormais plus aucun mineur au fond de la mine", a-t-il déclaré aux journalistes. 

Un nouvel incendie s'était déclaré dans la matinée dans la mine dévastée par une explosion mardi 13 mai, retardant la fin des opérations de récupération des victimes.

Les conditions de travail des mineurs mises en cause

L'accident minier de Soma a provoqué depuis mardi une intense émotion dans tout le pays et déclenché une nouvelle fronde contre le gouvernement islamo-conservateur du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, accusé d'avoir négligé la sécurité des mineurs et d'être indifférent à leur sort.

Vendredi encore, la police turque a violemment dispersé avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes quelque 10 000 personnes qui manifestaient à Soma pour dénoncer les conditions de travail des mineurs.