Twitter a suspendu près de 377 000 comptes faisant l'apologie du terrorisme depuis six mois

Au deuxième semestre 2016, la France est le deuxième pays à avoir le plus demandé à Twitter le blocage de comptes après la Turquie (2 232 demandes) et devant la Russie (519) et l'Allemagne (236).

Twitter a annoncé, mardi 21 mars 2017, avoir suspendu 377 000 comptes faisant l\'apologie du terrorisme sur les six derniers mois.
Twitter a annoncé, mardi 21 mars 2017, avoir suspendu 377 000 comptes faisant l'apologie du terrorisme sur les six derniers mois. (CHESNOT / GETTY IMAGES)

Moins 376 890 comptes. Twitter a annoncé, mardi 21 mars, la suppression de centaines de milliers de comptes depuis août 2016, dans le cadre de sa lutte contre les publications faisant l'apologie du terrorisme. Soit une augmentation de 60% par rapport à la période précédente.

1 334 demandes de suppression de la part des autorités françaises

Au second semestre 2016, pour divers motifs dont apologie du terrorisme, les autorités françaises avaient fait 1 334 demandes de blocages de comptes ou de tweets, soit trois fois plus qu'au premier semestre et presque dix fois plus qu'il y a un an. La France s'est ainsi hissée au deuxième rang des pays qui ont demandé à Twitter le plus de blocages, après la Turquie (2.232 demandes) et devant la Russie (519) et l'Allemagne (236).

Sur le total des demandes françaises, Twitter n'en a accepté "que" 23%, dont celle concernant un tweet contenant une vidéo de l'attaque du 14 juillet 2016 à Nice.