Cet article date de plus de sept ans.

Naamen Meziche, soupçonné d'être un cadre d'Al Qaida, mis en examen et écroué

Expulsé mardi du Pakistan et considéré comme un membre historique d'Al-Qaïda, il a été mis en examen vendredi à Paris et écroué.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des combattants talibans dans la région tribale du Waziristan au Pakistan, le 3 septembre 2012. ( ISHTIAQ MAHSUD / AP / SIPA)

Naamen Meziche est considéré comme un cadre historique d'Al-Qaïda. Expulsé mardi 8 octobre du Pakistan, il a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste en vue de commettre des actes criminels, vendredi 11, et écroué.

Né en 1970 à Paris, il avait quitté la France au début des années 1990 pour l'Afghanistan puis pour l'Allemagne. Sur le radar des services antiterroristes depuis plus de dix ans, il n'a toutefois aucun casier judiciaire connu en Europe. Lors de son arrestation en mai 2012 par la police pakistanaise, les services de renseignement français avaient décrit Meziche comme un "cadre important d'Al-Qaïda", lié à la "cellule de Hambourg", dont sont issus plusieurs des kamizakes auteurs des attentats du 11 septembre 2001.

Son interpellation en compagnie de trois jeunes Français dans une région du Pakistan proche des zones tribales où passent nombre de combattants islamistes avait renforcé les soupçons des autorités sur son rôle de recruteur de jeunes jihadistes européens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.