Lutte antiterroriste : comment retirer le passeport d'un citoyen français ?

En duplex depuis le ministère de l'Intérieur, Arnaud Comte nous présente les conditions qui mènent au retrait du passeport d'un citoyen en France.

France 2

Alors que le ministère de l'Intérieur vient d'annoncer, lundi 23 février, le retrait de leur passeport à six personnes suspectées de vouloir rejoindre le jihad islamique en Syrie, Arnaud Comte détaille les critères nécessaires pour une telle mesure : "L'imminence d'un départ matérialisé par l'achat d'un billet d'avion ou pour l'appartenance à un réseau dont tous les membres seraient déjà en Irak ou en Syrie. Deuxième critère : la volonté de partir pour combattre ou apporter un soutien logistique aux combattants. Ce point concerne les femmes candidates au jihad."

Le risque d'une attaque en France

"Le troisième critère, peut-être le plus sensible, c'est la suspicion que ces individus, une fois de retour en France, pourraient être tentés de commettre des attaques terroristes sur notre sol", ajoute le journaliste de France 2.

Une liste d'une centaine de personnes suspectes est détenue par les services du renseignement, et "40 individus se verront confisquer, dans les prochaines semaines, leurs papiers d'identité".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de jihadistes de l\'Etat islamique en Syrie, diffusée sur le compte Twitter de Al-Baraka news, le 11 juin 2014.
Une photo de jihadistes de l'Etat islamique en Syrie, diffusée sur le compte Twitter de Al-Baraka news, le 11 juin 2014. ( ALBARAKA NEWS / AFP)