Syrie : elles se débarrassent de leur burqa en quittant les territoires de Daech

Les photos tweetées par le photographe Jack Shahine ont fait le tour du monde. On y voit des femmes syriennes enlever avec exaltation leur burqa noire et montrer leurs robes multicolores. Elles viennent de s’enfuir des territoires sous domination Daech et ont rejoint ceux sous contrôle kurde. Retour sur un buzz international avec l'auteur des photos.

Capture d\'écran du site Mail online qui diffuse en exclusivité les photos 
Capture d'écran du site Mail online qui diffuse en exclusivité les photos 
Des couleurs vives contre le noir intégral. Du rire, des youyous, des gestes libérateurs et cette euphorie exubérante. Que s’est-il passé ? La scène se déroule près de Tel Abyad, à 60 km à l’est de Kobane, le 1 juin 2015. Un groupe de réfugiés se présente à un check-point entre la région autonome kurde du nord de la Syrie, et la zone contrôlée par Daech. 


Selon un journaliste freelance installé en Syrie qui a assisté à la scène, Jack Shahine, ces femmes, ces enfants et ces hommes fuyaient la zone contrôlée par Daech. «Il y avait beaucoup de femmes et d'enfants au poste frontière. Toutes les femmes ont fait le même geste en arrivant dans les territoires kurdes : jeter leur burqa. Elles étaient heureuses d'être libres à nouveau. J'ai pris ces photos à partir de vidéos filmées par mon collègue, Shervan Derwich, il y a une semaine», explique à Géopolis Jack Shahine.


D’où viennent ces photos ? Genèse d’un buzz international. Selon Mailonline qui les diffuse, elles proviennent de deux vidéos tournées par Shervan Derwish, caméraman et porte-parole du Euphrates volcano (Burkan al-Furat, Volcan de l’Euphrate), proche du parti kurde YPG et de l’Armée libre de Syrie.
 
Sur le terrain, la semaine dernière, Daech a lancé une vaste offensive pour tenter de reprendre le terrain abandonné aux combattants kurdes. Ces derniers, grâce au soutien des frappes aériennes de la coalition, ont repris des dizaines de villages dans le nord-est de la Syrie.