Vidéo Accord du G7 sur un impôt mondial minimum sur les sociétés : “C’est un pas de géant”, affirme Roland Lescure

Publié
Article rédigé par
Radio France

"Ça fait quatre ans que la France pousse", souligne le député, porte-parole de La République en marche.

"C'est un pas de géant. 48 heures de négociations. Dix ans de travail, notamment au sein de l'OCDE. Et ça fait quatre ans que la France pousse et pousse fort pour qu'on aille dans cette direction-là”, s'est félicité le député, porte-parole de LREM Roland Lescure, dimanche 6 juin sur franceinfo, après qu'un accord a été trouvé au G7 sur la mise en place d'un impôt minimum mondial.

"Mais il y a encore beaucoup de travail", poursuit le porte-parole de La République en marche, qui ne croit pas que les États pourront atteindre un taux à 25 % : "On peut rêver en couleurs. Il faut déjà arriver à ce 15% avec ce qu'on appelle la base fiscale. Il y aura aussi un accord à faire sur la manière dont on va partager ces recettes entre les principaux pays. Il ne faut pas que ce soit seulement les États-Unis ou les pays développés, mais aussi les pays en développement. Dernier point, et non des moindres, que ce soit voté au Congrès [américain]. Nous, la taxe sur les géants du numérique, on l'a votée à l'Assemblée nationale."

"Surtout chapeau Macron !"

Sur les géants du numérique qui seront taxés grâce à cette règle, Roland Lescure affirme que "c'est le retour en force de la justice et de l'efficacité économique. Parce qu'aujourd'hui, vous avez des TPE, des PME qui payent 25 % et des géants qui n'en payent pas."

Pour le député des Français à l’étranger, cette mesure est la "conjonction" de la crise de 2008 et celle du Covid mais aussi "l'élection de Biden, il faut le reconnaître, le retour du multilatéralisme. Mais surtout, chapeau la France, chapeau Macron, chapeau Le Maire.”

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sommet du G7

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.