Séisme : "Énormément de Français en trek en ce moment au Népal"

Plusieurs centaines de personnes ont perdu la vie dans le séisme qui a touché le Népal samedi. C'est la pleine saison touristique sur place, comme en témoignent deux professionnels français.

(Plus de six cents personnes ont perdu la vie dans le tremblement de terre au Népal. © MaxPPP)

Le Népal a été frappé par un très violent séisme samedi, d’une magnitude de 7,9 sur l’échelle de Richter. L’épicentre du tremblement de terre se situe à 200 km de la capitale Katmandou. Plusieurs centaines de morts ont été dénombrées.

A LIRE AUSSI ►►►Séisme au Népal : le bilan s'aggrave à plusieurs centaines de morts

La saison du trekking

La saison touristique bat son plein au Népal, faisant craindre aux professionnels français un bilan encore plus lourd.

Jérôme Edou, directeur de l'agence Base Camp Trekking à Katmandou, compte une vingtaine de groupes actuellement sur place, partis avec son agence, soit 150 personnes. Depuis Paris il se démène pour connaître la situation sur place : "Pour l’instant je n’ai pas eu de nouvelles de tous les groupes partis dans la région de l’Annapurna en trekking parce que les portables ne passent pas."

"Pour l’instant je n’ai pas eu de nouvelles de tous les groupes partis dans la région en trekking", Jérôme Edou, directeur de l'agence Base Camp Trekking à Katmandou.
--'--
--'--

Guy Chaumereuil fait partie de ces Français venus faire du trek au Népal. Journaliste spécialiste de la montagne, il était parti ce matin de Katmandou pour un trekking de 14 jours en direction du mont du Manaslu, à 8.163 mètres.

"Plus on se rapproche de l'épicentre plus les maisons sont écroulées", Guy Chaumereuil, trekkeur au Népal.
--'--
--'--

Pauline vit à Katmandou depuis six ans. Elle y tient un hôtel, qui a tenu, mais sa chambre d'hôtes dans la campagne est détruite. "Mais heureusement il n’y a aucune victime" , souligne-t-elle.

Même si la Française est maintenant habituée aux tremblements de terre, celui-ci a été particulièrement puissant : "Il y a eu une secousse forte et beaucoup de temples se sont écroulés comme des châteaux de cartes ."

"Beaucoup de temples se sont écroulés comme des châteaux de cartes ", Pauline, propriétaire d'un hôtel à Katmandou.
--'--
--'--