Tensions entre la Russie et les pays occidentaux : Vladimir Poutine promet une réponse "militaire et technique" en cas "d'actions inamicales"

Les Occidentaux accusent le Kremlin d'avoir massé du matériel militaire à la frontière avec l'Ukraine en préparation d'une offensive.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe, Vladimir Poutine, le 15 septembre 2021 à la résidence de Novo-Ogaryovo, près de Moscou. (ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / AFP)

La trêve des confiseurs ne s'applique pas aux relations internationales. Le président russe, Vladimir Poutine, a promis mardi 21 décembre une réponse "militaire et technique" si ses rivaux occidentaux ne mettaient pas fin à leur politique jugée menaçante par la Russie, sur fond de tensions croissantes autour de l'Ukraine.

"En cas de maintien de la ligne très clairement agressive de nos collègues occidentaux, nous allons prendre des mesures militaires et techniques adéquates de représailles, réagir de manière ferme aux actions inamicales (...) Nous en avons parfaitement le droit", a-t-il déclaré lors d'une intervention devant les cadres de l'armée russe et du ministère de la Défense.

La Russie exige des garanties de sécurité

"Le renforcement aux frontières russes des groupements militaires des Etats-Unis et de l'Otan ainsi que l'organisation de manœuvres militaires d'ampleur constituent une source sérieuse de préoccupation" a-t-il noté, alors que les Occidentaux accusent au contraire le Kremlin d'avoir massé du matériel militaire à la frontière avec l'Ukraine en préparation d'une offensive.

Dans ce contexte, le président russe a de nouveau souligné la nécessité, selon lui, pour les Etats-Unis et l'Otan de donner des garanties de sécurité à la Russie en signant des traités devant interdire tout élargissement futur de l'Alliance atlantique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vladimir Poutine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.