Guerre en Ukraine : l'angoisse gagne les habitants de Kiev

Publié
Guerre en Ukraine : l'angoisse gagne les habitants de Kiev
France 2
Article rédigé par
A.Lay, D.Olliéric, B.Vignais, I.Rodneva, P.Miette, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

La capitale de l'Ukraine, Kiev, a été bombardée, jeudi 24 février. Sur place, les habitants cèdent à la panique, et tentent de fuir.   

Les sirènes d'alerte ont réveillé les habitants de Kiev (Ukraine), jeudi 24 février. Certains quartiers ont été frappé par des explosions. "C'est terrifiant pour nous. On a perdu confiance", explique une femme. Des kilomètres d'embouteillages se sont formés dans le pays. Sur les routes, les Ukrainiens cherchent à fuir la capitale au plus vite. Aux abords des stations essences, les files d'attente s'allongent, mais aussi devant les pharmacies, les distributeurs de billets ou encore les magasins d'alimentation.    

De nombreux départs depuis la gare de Kiev 

D'autres se préparent à résister. "L'Ukraine dérange les Russes. Ils veulent avoir l'Ukraine en entier. (…) Ils n'y arriveront jamais. Ils ne savent pas qui sont les Ukrainiens, on va résister jusqu'au bout", promet une femme. Pour certains habitants, le salut vient de la gare de Kiev. Ils sont de plus en plus nombreux à attendre le train afin de quitter la ville. Dans la capitale, un couvre-feu a été instauré de 22 heures à 7 heures du matin, et les transports publics ne fonctionnent plus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.