Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Plusieurs centaines de manifestants arrêtés en Russie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
moscou v2
Article rédigé par
France Télévisions

Parmi les personnes interpellées figure l'opposant Alexeï Navalny. Ils participaient dimanche 26 mars aux manifestations contre la corruption, qui se sont tenues dans plusieurs villes de Russie malgré leur interdiction.

Des milliers de Russes ont défié le pouvoir, dimanche 26 mars, en manifestant dans toute la Russie contre la corruption. Ils ont répondu à l'appel lancé par l'opposant Alexeï Navalny. Ce dernier a été interpellé à Moscou, comme plusieurs centaines de ses partisans dans tout le pays. La police fait état de 500 arrestations, "au moins 700 personnes" comptabilise l'organisme OVD-Info.

Au moins 7 000 manifestants à Moscou 

Malgré l'interdiction décrétée par les autorités, plusieurs milliers de personnes ont convergé à son appel dans plusieurs dizaines de villes en Russie, y compris en province où les expressions de mécontentement sont plus rares.  A Moscou, les manifestants ont arpenté tout l'après-midi les trottoirs de la rue Tverskaïa, l'une des principales avenues de la capitale. De nombreuses interpellations ont eu lieu sur la place Pouchkine, où plusieurs milliers de personnes étaient massées.

Dans la seule capitale russe, la police a décompté au moins 7 000 personnes, sur l'une des principales artères débouchant sur le Kremlin, ce qui en fait l'une des manifestations non autorisées les plus massives organisées ces dernières années. Alexeï Navalny, qui compte affronter Vladimir Poutine lors de la présidentielle prévue début 2018, avait appelé à ces rassemblements, après avoir publié un rapport accusant le Premier ministre, Dmitri Medvedev, de se trouver à la tête d'un empire immobilier financé par les oligarques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.